OUI, le transfert de Nantes Atlantique est incontournable !

OUI, le transfert de Nantes Atlantique est incontournable !

Les opposants au transfert de l’aéroport sur le site de Notre Dame des Landes s’ingénient à imaginer plein de bonnes raisons pour faire croire à la possibilité d’un maintien de l’activité aéroportuaire à Nantes-Atlantique.

C’est tout simplement impossible et ceux qui soutiennent cette assertion mentent en toute connaissance de cause aux habitants de l’agglomération nantaise.

L’évolution inéluctable des trafics, 4,4M de passagers aujourd’hui et 6 M à l’horizon 2030, s’accompagnera automatiquement d’une augmentation des mouvements d’avions (49250 aujourd’hui, 68000 à l’horizon 2030)

Elle s’accompagnera tout aussi inéluctablement d’une augmentation des nuisances sonores à l’atterrissage, qui dépendent des bruits aérodynamiques et ne bénéficient que peu des améliorations des bruits moteurs.

La révision de la réglementation relative à la protection contre les nuisances sonores nécessiterait un classement en zone interdite pour l’habitat du bourg de Saint-Aignan de Grand Lieu et en zone impropre pour l’habitat collectif des bords de Loire à Rezé, d’une partie du centre de Nantes jusqu’au cours des 50 otages.

Les habitants de ces secteurs de l’agglomération ne supportent plus l’impudence des opposants au transfert de l’aéroport qui font si peu de cas des conditions de vie de leurs concitoyens.

Oui au transfert dans les meilleurs délais, et non à toute extension des zones de bruit de l’aéroport actuel

Dominique BOSCHET

Président de l’ACSAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *