Communiqué de presse commun suite à la délégation devant l’Assemblée Nationale à Paris

acsan-apo-coceta

 DES AILES POUR L’OUEST / L’ACSAN / LE COCETA

Associations pour le transfert de l’Aéroport Nantes Atlantique

et le développement durable du grand ouest

respectez-vote

COMMUNIQUE DE PRESSE

Nantes, le 24 novembre 2016

Nos trois associations ont organisé une délégation de 200 personnes à Paris, mercredi 23 novembre, devant l’Assemblée Nationale.

Elles ont voulu ainsi porter la voix des 270000 électeurs de Loire-Atlantique qui ont approuvé le transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre Dame des Landes.

Elles ont été reçues à Matignon et ont pu noter la forte détermination du Premier Ministre et de son gouvernement.

C’est avec confiance qu’elles attendent désormais l’évacuation de la ZAD et le début des travaux.

C’est bien dans un esprit de défense de notre démocratie et de notre Etat de droit qu’elles ont organisé cette opération car les deux conditions émises par le Président de la République sont à ce jour remplies : sur le plan juridique, tous les recours ont été rejetés (178 désormais) et la consultation voulue par le Chef de l’Etat a donné une large majorité en faveur de ce transfert (plus de 55%) avec une forte participation (plus de 51%).

Le Président de la République et le Premier Ministre ont pris l’engagement devant le peuple de respecter le vote des citoyens.

Le Premier Ministre a réitéré cet engagement à plusieurs reprises devant les élus de la Nation.

C’est la raison pour laquelle nous avons adressé un courrier au Président de la République afin de lui demander de tout faire pour que cet engagement soit effectif dans les meilleurs délais.

Merci aux nombreux parlementaires qui sont venus nous rejoindre et apporter leur soutien à cette occasion, sénateurs et députés des deux régions concernées, Bretagne et Pays de la Loire.

Le Président DES AILES POUR L’OUEST,

Le Président de l’ACSAN,

Le représentant du COCETA de St Aignan-de-Grand-Lieu

Indépendance de la rapporteure publique ou militantisme ?

cropped-LOGO-ACSAN-3final.pngDans leur rapport, les experts du CGEDD, missionnés par la Ministre de l’Environnement, indiquent que l’aménagement de Nantes-Atlantique, s’il n’est pas impossible, reste peu crédible en l’état, contrairement aux affirmations de la rapporteure publique.

Pour l’opération de transfert, dont la nécessité a été approuvée par les électeurs le 26 juin, la vraie question posée sur les volets loi sur l’eau et transfert des espèces protégées est bien « est-ce que les arrêtés concernés respectent la lettre et l’esprit de la loi ? ».

Le tribunal administratif a répondu une première fois à cette question par l’affirmative.

Il n’y a pas eu d’éléments nouveaux depuis ce jugement.

L’ACSAN attend donc avec sérénité et confiance la délibération de la Cour administrative d’appel qui sera rendue le 14 novembre prochain.

 

Dominique BOSCHET
Président de l’ACSAN
association loi 1901
membre de la commission consultative de l’environnement de l’aéroport de Nantes Atlantique