Décollage immédiat

Transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique vers Notre Dame des Landes.
Toutes les informations vérifiées pour être sûr de bien voter le 26 juin en Loire-Atlantique.
5 mn pour comprendre les enjeux du projet, sans passion inutile, mais avec beaucoup de bonnes raisons rationnelles.

source : DGAC, CNDP et tous documents publics officiels.

Pour en savoir davantage :
Le site officiel pour le Référendum (Consultation) : nddl-debatpublic.fr/
Syndicat mixte aéroportuaire : sma-grandouest.eu/
Des Ailes pour l’Ouest : desailespourlouest.fr/
ACSAN (contre le survol de Nantes) : acsan.info/
COCETA (Collectif Citoyen Engagé pour le Transfert) : sagl.coceta.org/
Collectif citoyen Oui à l’avenir, Oui à l’aéroport : ouialaeroport.fr/

Nicolas Hulot est sympathique mais pas cohérent

Merci à Ouest France de communiquer les idées de Nicolas HULOT sur NDDL.

Comme ardent défenseur d’une écologie humaine, il est toujours aussi sympathique, mais il n’est pas cohérent, quand il préconise de demander leur avis aux habitants hors de la Loire Atlantique. Il a certes raison sur le plan du développement de la Région, puisque ND des Landes profitera à tout le Grand Ouest, mais sur le plan de l’écologie, il ne situe pas bien le problème pour les Nantais : ce n’est pas lui qui supportera le bruit des files d’avions, qui ira s’accroissant, à 400, voire 300m au dessus de la tête d’environ 42.000 citadins aujourd’hui, 80.000 demain. Fini l’équilibre qu’ont su maintenir les municipalités successives, préservant le caractère paisible de la cité, malgré l’accroissement rapide de la Métropole : Le jardin des plantes, le Centre ville, l’île de Nantes avec son Hôpital et ses jardins(sans oublier St Aignan de Grand Lieu) , connaîtront la pollution des nuisances sonores, telles que les subissent aujourd’hui, les habitants de Londres (quartier sud de la Tamise), situés au-dessous du couloir d’atterrissage d’Heathrow.

On peut le regretter, mais, qu’on le veuille ou non, c’est la réalité. Ne serait-ce que pour cette raison, l’aéroport actuel n’a plus sa place, accolé à la ville.

JP DE

Face aux dénigreurs en tout genre

Vous pouvez lire l'original de ce texte publié sur le blog de jipéfrom ici

Contrôleur aérien en retraite, j’ai exercé 4 ans à Beauvais, 21 à Roissy, et une 10aine d’années à Nantes et je souhaite faire quelques réflexions de communiste engagé pour ce défi qu’est le savoir voler: l’aviation notamment.

Roissy est né du transfert de l’activité commerciale du Bourget vers un aéroport moderne…il y a bien longtemps ceux ou celles qui étaient attachés sentimentalement à cet aéroport historique regrettaient que le Bourget n’ait pas été modernisé…Mais aujourd’hui personne ne peut nier que le transfert par création de l’aéroport de Roissy a été la bonne réponse.

Communiste du 95 jusqu’en 2000, j’ai été engagé pour le 2 fois 2 pistes à C.D.G. car il fallait sécuriser l’outil aéroportuaire et redonner de la marge à l’exploitation concrète …naturellement j’ai fait cela en respectant mes obligations de devoir de réserve.

Aujourd’hui Roissy est un grand atout de notre capitale nationale et donc du pays.Et grosso modo l’estimation des emplois du débat des années 95 est atteinte…restent bien sûr toutes les luttes sur les plans sociaux ,les statuts et les projets anti-sociaux…le combat continue !!!

OUI C.D.G. est un atout de Paris et j’aime Paris :notre capitale qui organise la France… cependant hors Paris la France existe aussi…

Communiste du 44 depuis 2000 je suis en phase avec la position du PCF44 car je pense utile un bel aéroport régional sur le littoral du sud de la Bretagne et qui nous relierait aux régions européennes et du pourtour méditerranéen sans avoir l’obligation de faire un « Touch and Go » à Roissy.

Paris est interdit au survol en dessous de 2000m et Nantes n’a pas besoin d’un «slalom aérien» au dessus de son centre et de ses quartiers.

Oui j’ai acquis à Roissy et à Nantes la conviction qu’en terme de sécurité aérienne il faut s’intéresser à l‘epsilon de la probabilité

Je perçois une volonté de développer ici en 44, une étoile de transport aérien sérieuse, ancrée sur nos réalités locales, et pas en concurrence avec Paris mais simplement pour et près des gens de notre territoire.

Pour cela l’ aéroport actuel ,enclavé, arrive à ses limites,et est encerclé par Bouguenais, Brains, Bouaye,Saint Aignan, Pont Saint martin, Les Sorinières, Rezé;

et un nouvel outil aéroportuaire a été étudié, réfléchi,défini.

Oui le projet de nouvel aéroport au nord de Nantes est bien dessiné , il est dimensionné raisonnablement, il intègre mieux le respect de l’environnement, et l’agriculture périphérique a été prise en compte.

Oui comme dans le domaine de la construction navale qui existait dans le centre de Nantes et se développe maintenant à Saint-Nazaire, pour assurer l’avenir aéronautique ici, le projet de transfert est responsable et il fixera de l’investissement car l’aviation a encore besoin d’investissements pour relever les défis de Mieux voler demain.

Nantais d’adoption je dis:

OUI à un nouvel outil aéroportuaire ici en 44 à N.D.D.L. puisque le choix du site a été fait.

OUI à un transport aérien court et moyen courrier qui parte et arrive ici chez nous.

OUI à un aéroport avec 2 pistes car c’est utile d’avoir un peu de marge de travail.

OUI à une complémentarité Paris Province (et Paris sera toujours Paris) et à une France aéronautique qui regarde vers des solutions d’avenir.

OUI à la modernisation des avions et aussi à leur utilisation raisonnée par le plus grand nombre.

Vive le Savoir Voler cher au nantais Jules Verne et Pas que…