Absence de débat contradictoire à la soirée organisée par la CGT!

Aéroport : Absence de débat contradictoire le 30 mars à la soirée organisée par la CGT!

La CGT semblerait regretter l’absence de débat contradictoire à la réunion que l’UD CGT 44 a organisée le 30 mars à la Maison des Syndicats, selon l’article paru dans Ouest France du 5 avril.

A qui la faute ?

Quelles associations ont été invitées ?

Une association pro transfert, Des Ailes pour l’Ouest, quatre associations anti transfert : l’ACIPA, le Cedpa, l’atelier citoyen, les copains 44.

Lorsque l’ACSAN, qui accompagne les débats depuis 2003, a demandé à être invitée, dès la parution de l’annonce de cette réunion dans la presse locale, il lui a été répondu que « seuls quelques intervenants POUR ou ANTI ont été choisis : nous ne pouvons inviter toutes les associations impliquées dans ce dossier »

Nous vous joignons les échanges de courriels à ce propos. Si on invite 5 associations, est-ce une vision aberrante de chercher à mieux équilibrer les pro et les anti transfert ?

Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que cette organisation est une véritable instrumentalisation pour condamner ce transfert, avec l’intention délibérée d’en faire une caricature « capitaliste pour faire du profit ». Et on peut comprendre que dans un rapport très déséquilibré, sans connaissance des modalités d’organisation de ce débat, la seule association favorable au transfert ait décliné cette offre.

Ce transfert est pourtant bien une formidable opération porteuse de création d’emplois : chercher l’erreur pour une organisation syndicale soucieuse de développer l’emploi.

Emplois non seulement par rapport au chantier de construction de l’aéroport, mais aussi et surtout :

  • emplois liés à la construction de logements rendue possible par la disparition du plan d’exposition au bruit

  • emplois liés à la confortation et développement du pôle industriel et de recherche de Bouguenais,

  • emplois liés à la réalisation de plusieurs grands chantiers pour Nantes Métropole dans ce secteur sud,

  • emplois liés à la dynamique économique engendrée sur le territoire de la communauté de communes Erdre et Gesvre, le moins bien doté actuellement en terme d’emplois par habitant,

  • emplois liés au développement économique impulsé par ce projet structurant pour tout le Grand Ouest.

La position de l’UD CGT dans ce dossier apparaît bien partisane, aux antipodes de la concertation démocratique et peu soucieuse de l’avenir de l’emploi et des travailleurs !!!

Echanges courriels ci-dessous :

De : Dominique Boschet [mailto:acsan.asso@gmail.com]
Envoyé : lundi 7 mars 2016 08:40
À : UD CGT44 <udcgt44@cgt44.com>

Bonjour,

Je viens d’apprendre par la presse que vous organisez un débat sur l’aéroport NDDL le mercredi 30 mars, 21h à la maison des syndicats.

Vous avez invité à celui-ci le président de région, président du SMA, les syndicats et les associations pro et anti aéroport.

L’ACSAN, Association Contre le Survol de l’Agglomération Nantaise, accompagne cette procédure depuis 2003 et n’a pas été conviée à ce débat.

Je vous serai reconnaissant de bien vouloir inviter mon association qui participe régulièrement à toutes les opérations liées à ce transfert et de plus réserver plusieurs places à cet effet dans la salle.

Cordialement

Dominique Boschet

Président de l’ACSAN

Expéditeur: UD CGT44 <udcgt44@cgt44.com>
Date: 8 mars 2016 11:55:46 UTC+1
Destinataire: Dominique Boschet <acsan.asso@gmail.com>
Objet: Rép : aéroport débat du 30 mars

Bonjour,

Nous comprenons l’intérêt que vous portez à ce dossier mais ne pouvons répondre favorablement à votre demande de participation. La priorité va aux structures de la CGT qui mandaterons 2 représentants chacune.

Seuls quelques intervenants POU ou ANTI ont été choisi : nous ne pouvons inviter toutes les associations impliquées dans ce dossier.

Cordialement

  1. Lemaire UD CGT 44

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *